Alpiq voit son bénéfice net chuter de moitié au premier semestre

Alpiq souffre de la surévaluation du franc et de la perspective de l'abandon du nucléaire en Suisse. Le bénéfice net du groupe énergétique basé à Neuchâtel a chuté de près de moitié au premier semestre 2011 sur un an (-47,1%) pour tomber à 155 millions de francs.Le chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 3,7% pour s'inscrire à 6,8 milliards de francs, a indiqué vendredi Alpiq en parlant de performance semestrielle décevante. Au niveau opérationnel, le groupe affiche un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) en contraction de 42,7% à 276 millions. /SERVICE


Actualisé le