Apple ouvre sa conférence annuelle sous un voile de mystère

Le groupe informatique américain Apple donne le coup d'envoi de sa grand-messe annuelle pour les développeurs d'applications. Les logiciels pour l'iPhone, la tablette iPad, le baladeur iPod et les ordinateurs Macintosh devraient tenir la vedette en attendant un nouveau produit révolutionnaire.

La Worldwide Developers Conference (WWDC) doit débuter à 10h00 locales (19h00 en Suisse) à San Francisco en Californie, avec une présentation inaugurale où le directeur général Tim Cook doit prendre la parole. Elle sera suivie de sessions techniques jusqu'à vendredi.

Apple a, comme à son habitude, entretenu le mystère sur ce qui y sera dévoilé, mais les spéculations se sont multipliées sur les sites internet spécialisés.

La perspective d'une nouvelle catégorie de produits d'ici la fin de cette année, évoquée à plusieurs reprises par Tim Cook, a nourri des rumeurs de montre (iWatch) ou d'un système de contrôle mobile des serrures, systèmes de sécurité et autres appareils connectés de la maison.

Nouvelles fonctionnalités

Les analystes s'attendent toutefois surtout à ce qu'Apple mette en avant de nouvelles fonctionnalités pour les systèmes d'exploitation faisant fonctionner ses appareils mobiles (iOS) et ses ordinateurs Mac (OSX).

Apple, Google et Microsoft rivalisent pour séduire des développeurs. Leurs applications et services amusants ou fonctionnels sont essentiels pour le succès des smartphones et des tablettes utilisant leurs systèmes d'exploitation respectifs: iOS, Android ou Windows.

Apple va probablement profiter de sa conférence pour lever le voile sur la prochaine version de son système d'exploitation mobile, iOS 8. Parmi les nouvelles fonctions logicielles envisagées figure une possible plate-forme de paiements mobiles. En terme de matériel, Apple pourrait présenter une mise à jour de ses ordinateurs Macintosh.

Rachat de Beats

La présentation inaugurale pourrait en outre comporter de petites apparitions du producteur de musique de légende Jimmy Iovine et du rappeur Dr. Dre, les cofondateurs de Beats. Apple vient d'annoncer le rachat de la marque pour trois milliards de dollars, soit la plus grosse acquisition de son histoire.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes