BMW rejette les reproches de la COMCO et va recourir auprès du TF

La Commission de la concurrence (COMCO) inflige une sanction de 156 millions de francs au constructeur automobile BMW pour entrave aux importations. Le groupe allemand rejette les reproches et va faire recours auprès du Tribunal fédéral.Le groupe allemand interdisait à ses concessionnaires européens de vendre des véhicules neufs à des clients établis en Suisse, explique la COMCO dans un communiqué jeudi. Pour ce faire, BMW a usé depuis octobre 2010 - au moins - d'une clause inscrite dans les contrats des concessionnaires dans l'Espace économique européen (EEE). /SERVICE


Actualisé le