Baisse des ventes de voitures neuves en Suisse cette année

Les ventes de voitures neuves en Suisse devraient diminuer cette année. L'institut BAKBASEL table sur 301'000 nouvelles immatriculations, un nombre nettement supérieur à la moyenne des années 2000 à 2012, mais inférieur de 8,1% au regard de l'an passé qui s'est révélé exceptionnel.

Même tendance pour l'an prochain: la demande devrait être solide, mais une certaine saturation du marché pèsera. Au final, 2014 enregistrera un léger repli à 295'000 immatriculations (-2,1% par rapport à 2013), prévoit l'institut conjoncturel bâlois dans son étude réalisée de concert avec l'Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA).

De son côté, l'Association des importateurs d'automobiles auto-suisse anticipe pour l'an prochain la vente de 300'000 voitures neuves, soit "une stabilisation à un niveau élevé", selon ses termes. Et son président, Max Nötzli, de commenter: "Les perspectives de croissance de l'économie suisse et donc du climat de consommation sont bonnes. Nous partons du principe que cela aura également des répercussions positives sur les ventes d'automobiles".

Chute des prix

Ces espoirs se fondent sur une année 2013 qui "semble s'avérer très satisfaisante", ajoute Max Nötzli. Les ventes de voitures neuves n'ont, du reste, que légèrement augmenté en octobre, soit de 0,3% en comparaison annuelle à 26'626 unités. Le résultat cumulé pour l'ensemble de l'exercice se révèle inférieur de 7,1% à celui de l'an dernier, alors que l'association redoutait une diminution de 10%.

Au niveau des prix, la chute se poursuit cette année. Depuis août 2011, les tarifs des véhicules neufs ont diminué de près de 15% par rapport aux prix à la consommation et se révèlent donc très attractifs au regard d'autres produits. Pour l'an prochain, BAKBASEL anticipe une stabilisation.

/SERVICE


Actualisé le