Barroso veut un plan "ambitieux" contre le chômage des jeunes

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a plaidé jeudi pour un plan "ambitieux" en faveur de l'emploi des jeunes lors du sommet européen de juin. Alors qu'il rencontrait le chef du gouvernement italien, il a affirmé qu'on ne "peut attendre plus longtemps" en raison de "l'urgence sociale".Evoquant le pacte pour la croissance de 120 milliards d'euros décidé l'an dernier par les chefs d'Etat et de gouvernement des 27, M. Barroso a reconnu que sa "concrétisation reste en dessous de nos attentes".Ce serait "excellent si l'on arrivait pour juin à renforcer cette dimension, notamment avec un plan plus ambitieux de lutte contre le chômage des jeunes", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec le nouveau premier ministre italien, Enrico Letta. Ce dernier a réaffirmé que la lutte contre le chômage des jeunes était la priorité de son gouvernement, en soulignant que c'était le "cauchemar de son pays et de l'UE".Dans un contexte de hausse quasi généralisée du chômage en Europe, le taux de chômage des jeunes atteint des records dans les pays les plus fragiles: plus de 59% en Grèce, près de 56% en Espagne, mais aussi 38,4% en Italie et 38,3% au Portugal.Letta "plus optimiste"Dans le cadre du budget pluriannuel pour la période 2014-2020, l'Union européenne (UE) a prévu de débloquer six milliards d'euros pour les régions où le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25%. Treize Etats membres sont concernés.Le président de la Commission, souvent accusé d'être responsable de l'austérité en Europe, a de nouveau assuré qu'il n'y avait pas de "contradiction" entre "les besoins de rigueur budgétaire et les mesures pour la croissance".M. Letta, qui termine une tournée européenne l'ayant conduit à Berlin, Paris et Bruxelles, a affirmé qu'il allait rentrer à Rome "plus optimiste". "Il y a prise de conscience de la lassitude sociale (...). Le sommet européen de juin doit donner des messages concrets dans la lutte contre le chômage des jeunes". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes