Baselworld à l'ère de la démesure

Baselworld entre cette année dans une nouvelle ère. La 41e édition du Salon mondial de l'horlogerie et de la joaillerie est un événement sur le plan architectural grâce à l'inauguration du nouveau complexe de la Foire de Bâle.Le nouveau site a été achevé dans les temps en février après 22 mois de travaux. Le projet, d'un coût de 430 millions de francs, est un mélange impressionnant de fonctionnalité et d'esthétique, a souligné mercredi devant la presse à Bâle René Kamm, directeur de MCH Group, propriétaire des lieux. Le nouvel écrin est l'oeuvre des célèbres architectes bâlois Herzog & de Meuron.La grand-messe de l'horlogerie sera inaugurée officiellement jeudi en présence de la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf. Quelque 100'000 visiteurs sont attendus entre le 25 avril et le 2 mai ainsi que 3500 journalistes.Cette édition restera sans conteste dans toutes les mémoires, a renchéri Jacques Duchêne, président du comité des exposants. Les visiteurs pourront cette année admirer pas moins de 1000 nouveaux stands. La Foire de Bâle offre un espace d'exposition total de 141'000 mètres carrés (soit environ 20 terrains de football).Gros investissementsLes exposants ont investi de leur propre chef des montants considérables dans de nouvelles infrastructures, souligne Jacques Duchêne. Baselworld a privilégié la qualité à la quantité. Quelque 1460 exposants sont présents, soit environ 400 de moins que pour l'édition 2012.Le nombre d'exposants suisses est également en recul à 382. La plupart des grandes marques bénéficient toutefois de stands beaucoup plus spacieux, sur trois étages, au sein de la très convoitée Halle 1. Les discussions pour satisfaire les exposants n'ont pas été faciles, a reconnu Jacques Duchêne.L'heure est à l'optimisme pour l'horlogerie suisse à la veille de l'ouverture de la manifestation. L'année 2013 a démarré de façon positive pour l'ensemble de la branche, a relevé le président des exposants suisses François Thiébaud, par ailleurs patron de Tissot, une des marques phares de Swatch Group.Optimisme, malgré le ralentissementLa branche sort d'un exercice 2012 record, au cours duquel les exportations ont franchi pour la première fois la barre des 20 milliards de francs (+10,9% à 21,4 milliards de francs). /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus