Bénéfice annuel en hausse de 1% pour Microsoft

Le géant informatique américain Microsoft a publié des résultats annuels mitigés, plombés au dernier trimestre par l'acquisition du fabricant de téléphones portables Nokia. Mais ils montrent des ventes plus solides que prévu grâce notamment aux services en ligne.

Le bénéfice net a progressé de 1 % à 22,1 milliards de dollars (19,9 milliards de francs) au total, mais reculé de 7 % à 4,6 milliards au dernier trimestre, où les téléphones de Nokia ont accusé une perte d'exploitation de 692 millions de dollars. Le chiffre d'affaires a en revanche bondi de 12% sur l'ensemble de l'année, à 86,8 milliards de dollars, et de 18% à 23,4 milliards au dernier trimestre.

C'est un peu au-dessus des attentes des analystes, qui prévoyaient en moyenne 86,5 milliards de dollars sur l'année et 23,0 milliards sur le trimestre.

Microsoft avait finalisé fin avril le rachat de Nokia, dont l'intégration a justifié les deux tiers d'un plan social historique de 18'000 suppressions d'emplois, annoncé la semaine dernière par le groupe américain.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle à la Bourse de New York, l'action Microsoft progressait de 0,62% à 45,11 dollars vers 22h45 heure suisse.

Le nouveau patron du groupe, Satya Nadella, aux manettes depuis six mois, s'est dit "fier que les actions énergiques dans le cloud payent": "nos services commerciaux de cloud ont encore doublé cette année, à 4,4 milliards de dollars", souligne-t-il dans un communiqué.

Amélioration pour les PC

Office 365, la version dématérialisée en ligne de la célèbre suite de bureautique du groupe avec ses logiciels Word ou Powerpoint, a gagné plus d'un million d'abonnés sur le trimestre, terminé avec un total de 5,6 millions.

La fourniture d'Office sur abonnement et sous forme dématérialisée en ligne est plus rentable pour Microsoft que le système traditionnel d'achat sur un support physique (disquette puis CD) car elle lui assure des revenus plus réguliers.

Les revenus tirés de licences pour le système d'exploitation Windows auprès des fabricants d'ordinateurs ont progressé de 3% au quatrième trimestre, et même de 11% pour la version Pro. C'est un nouveau signe d'une petite amélioration sur le marché des PC, notamment d'entreprises.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes