Bénéfice brut en hausse pour la Banque Migros après six mois

La Banque Migros a poursuivi sa croissance après six mois en 2014, avec à la clef une performance semestrielle record. Affichant un volume d'affaires et des revenus en hausse, l'établissement du numéro un suisse du commerce de détail a dégagé un bénéfice brut en progrès de 4,8% à 163,8 millions de francs.

Le résultat d'exploitation s'est pour sa part inscrit à 142,3 millions de francs, 9,1% de plus qu'au cours de la première moitié de l'an passé, a précisé mercredi la Banque Migros. Alors que les revenus ont dans l'ensemble crû de 2,5% à 305,2 millions, les charges ont elles à peine fléchi de 0,1% à 141,4 millions.

Les correctifs de valeur ont aussi évolué de manière favorable. Les pertes et provisions se sont nettement tassées, de 6,9 à 3,2 millions de francs.

Côté recettes, le résultat des opérations d'intérêts s'est accru de 2,1% à 241,1 millions de francs, reflet notamment de l'expansion de 2,2% du volume des crédits hypothécaires à 31,9 milliards. Les opérations de commission et de négoce ont également enregistré une évolution "réjouissante" avec des hausses respectives de 1,6% à 40,9 millions et 10,2% à 17,8 millions.

Somme du bilan record

Pour la première fois de l'histoire de l'établissement fondé en 1958, le total du bilan a franchi le cap des 40 milliards de francs. A fin juin, il s'établissait ainsi à 40,86 milliards, contre 38,88 milliards six mois auparavant.

Depuis le début de l'année, les fonds de la clientèle se sont étoffés de 5% à 32,4 milliards de francs. Du côté des crédits, l'établissement du géant orange relève le succès rencontré par les prêts hypothécaires Libor avec un volume en hausse de 16,5%. La Banque Migros souligne une nouvelle fois être restée "fidèle à sa politique d'octroi de crédits prudente".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes