Bénéfice en recul pour l'AVS, l'AI et l'APG en 2013

L'AVS, l'AI et les allocations pour pertes de gain (APG) ont engrangé un bénéfice en 2013. Il est toutefois en recul par rapport à l'année précédente. Les cotisations ont rapporté au total 51,6 milliards de francs, couvrant les charges qui se sont élevées à 51 milliards.

L'Assurance-vieillesse et survivants (AVS) a clôturé 2013 sur un excédent de recettes de 908 millions, a annoncé vendredi l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Un net recul par rapport aux 2,026 milliards de l'année précédente.

Les cotisations AVS versées par les employés et les employeurs ont progressé de 2,4% à 39,990 milliards. Pendant ce temps, son fonds de compensation a affronté 39,976 milliards de dépenses.

L'AVS a par ailleurs engrangé 607 millions grâce à ses placements (avec un rendement de 2,5%), soit une baisse par rapport aux 1,467 milliard de 2012. Les intérêts de la dette versés par l'AI se sont montés à 287 millions. La créance de l'AI à l'égard de l'AVS a diminué et atteint 13,765 milliards à fin décembre dernier.

AI stable

L'assurance invalidité (AI) s'est stabilisée dans les chiffres noirs. Le "bénéfice" a atteint 586 millions, contre 595 millions il y a un an. Le découvert était de 3 millions en 2011 et de plus d'un milliard en 2010. Les cotisations salariales ont rapporté 9,8 milliards et les placements 77 millions.

L'augmentation des liquidités de l'AI a servi à amortir une partie du prêt consenti par l'AVS avant la séparation des deux fonds en 2011. Depuis cette date, le remboursement de la dette envers l'AVS a atteint 1,179 milliard à fin 2013.

Enfin, les APG ont inscrit un solde positif de 141 millions à leur bilan 2013. Les cotisations, en progression de 2,3%, ont rapporté 1,766 milliard. La part du résultat des placements s'est inscrite à 13 millions (2,3% de rendement).

/ATS


Actualisé le