Bon bilan en avril, mais deux jours en plus brouillent les cartes

Deux jours ouvrables en plus ont brouillé l'évolution du commerce extérieur suisse en avril. En les incluant, le bilan est positif. Les exportations ont augmenté de 11,6% le mois dernier, à 17 milliards de francs. Les importations ont gagné 9,2%, à 15,3 milliards.

Corrigés de cette différence de deux jours, les résultats sont plus mitigés. Les exportations ont stagné (+0,5%) comparé au même mois de 2012, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Les importations ont quant à elle baissé de 1,5%. La balance commerciale boucle sur un excédent de 1,7 milliard de francs.

Sur la période allant de janvier à avril, les ventes à l'étranger ont atteint un total de 66,1 milliards de francs (+1,1%). Les entrées de marchandises ont reculé de 0,5% à 58,4 milliards de francs.

Six branches demandées

Les exportations de six branches sur neuf ont connu une croissance à deux chiffres en avril grâce aux deux jours supplémentaires. La chimie-pharmacie a vu ses ventes bondir de 19%, grâce principalement aux médicaments.

Dans l’industrie des denrées alimentaires, boissons et tabacs, la hausse atteint 17%. Les industries des matières plastiques, des instruments de précision ainsi que des textiles, habillement et chaussures ont augmenté de 12 à 15%.

L’industrie métallurgique a vu ses ventes à l'étranger progresser de 10,5%. L’industrie des machines et de l’électronique ainsi que l’horlogerie (+6%) se sont montrées moins dynamiques.

Dans un commentaire publié mardi, la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) estime que la branche "est entrée dans une phase de normalisation, avec une évolution proche de la tendance à long terme."

Boom vers l'Amérique du Sud

A l’exception de l’Afrique (-22%), les exportations suisses ont progressé vers tous les continents. La palme est revenue à l’Amérique latine (+52%). Grâce aux envois de la chimie-pharmacie, le commerce vers l’Argentine a bondi de 154%, vers le Mexique de 95% et vers le Brésil de 35%.

Le chiffre d’affaires a bondi de 39% avec l’Océanie, de 28% avec l’Amérique du Nord et de seulement 10% avec l'Europe. L’Asie a moins progressé (+3%).

Du côté des importations, seuls les produits énergétiques ont enregistré une baisse (-14%). Les biens d’équipement ont été les plus dynamiques avec une hausse de 22%, grâce aux achats dans l'aéronautique et dans les matériaux de construction et de génie civil.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes