Bonne note pour les entreprises suisses - Chine et Russie à l'index

Les entreprises suisses et néerlandaises sont les moins susceptibles de verser des pots-de-vin à l'étranger, selon le nouveau classement de Transparency International. La Chine et la Russie occupent les deux dernières places.L'organisation basée à Berlin a publié mercredi sur internet son indice sur la corruption des pays exportateurs pour 2011. Elle y classe 28 des plus grandes puissances économiques du monde en fonction de la probabilité perçue de leurs entreprises à verser des pots-de-vin à l'étranger. /SERVICE


Actualisé le