Bossard a vu ses ventes progresser sur neuf mois

Bossard a enregistré une croissance après neuf mois en 2014. Le groupe zougois de visserie et de pièces d'assemblage industrielles a accru son chiffre d'affaires de 2% (+4,1% en monnaies locales) par rapport à la même période de l'année précédente, à 473,5 millions de francs.

Cette évolution positive est principalement due à l'évolution de la demande en Europe et en Asie, explique mardi Bossard dans un communiqué. Un environnement de marché européen difficile, notamment marqué par les incertitudes géopolitiques, a toutefois mené à un ralentissement au troisième trimestre.

Entre janvier et septembre, les activités en Europe ont progressé de 4,5% à 306,7 millions de francs. En monnaies locales, la hausse s'établit à 5,2%.

En Asie, le marché a continué de se développer de manière marquée. Le chiffre d'affaires est ressorti à 73,8 millions de francs, en hausse de 11,6% (+16,9% en monnaies locales). Sur ce marché, la croissance est largement soutenue par des travaux de construction ciblés.

En Amérique, Bossard a en revanche vu ses ventes chuter de 10,8% à 93 millions de francs (-7,2% en monnaies locales). Le groupe attribue notamment ce recul à la baisse du volume d'affaires d'un client important.

Stagnation au troisième trimestre

Sur le seul troisième trimestre, le chiffre d'affaires total du groupe zougois a stagné à 152,2 millions de francs par rapport à la même période de l'année précédente. En monnaies locales, il a toutefois progressé de 1,1%.

Sur l'ensemble de l'année, Bossard mise sur une croissance diversifiée selon les régions. En Asie, la performance devrait continuer à s'établir au-dessus de la moyenne, tandis que la croissance devrait être modérée en Europe en raison du recul des indicateurs conjoncturels.

Pour le quatrième trimestre, le groupe table sur un chiffre d'affaires comparable à celui de la période précédente, ce qui devrait déboucher sur des ventes globales de 625 millions de francs pour l'ensemble de l'année. En monnaies locales, cela correspond à une hausse de 4% sur un an.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes