Bourse suisse: recul en clôture, Holcim déçoit avec ses chiffres

La Bourse suisse a perdu du terrain mercredi. La séance a débuté dans le rouge et, à part deux brèves excursions dans le vert, y est resté. L'ambiance a souffert de l'annonce de nouvelles sanctions contre la Russie par l'Europe et les Etats-Unis. La menace de défaut de paiement de l'Argentine a aussi incité à la prudence.

La publication du produit intérieur brut (PIB) américain au 2e trimestre, en hausse de 4%, a eu un effet positif sur les cours. Les économistes ont salué les chiffres, d'autant que le 1er trimestre s'était révélé faible.

Le rapport ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis a montré que la dynamique du marché de l'emploi diminue. On attendait encore en soirée l'issue de la séance de deux jours du comité monétaire de la Fed et les déclarations de sa patronne Janet Yellen.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé en baisse de 0,41% à 8496,95 points. Le SLI a perdu 0,67% à 1287,40 points et le SPI 0,45% à 8414,67 points. Sur les 30 blue chips, 22 ont reculé, sept avancé et Swisscom est resté inchangé.

Holcim (-4,8%) a retenu l'attention après ses chiffres. Le marché a été déçu. Les analystes, qui ont vu les résultats s'inscrire en dessous de leurs prévisions, tablent désormais sur une correction, au moins à court terme. La direction d'Holcim s'est déclarée peu satisfaite des chiffres, mais espère une amélioration au second semestre.

Clariant (-2,02%) qui a aussi publié ses chiffres, a également cédé du terrain. Les chiffres trimestriels ont souffert des cours de change, mais ont comblé plus ou moins les attentes des analystes du consensus AWP. Certains ont été déçus du cash flow assez faible et de la performance de certains segments. Le groupe s'est dit "prudemment optimiste" pour le 2e semestre, avec une tendance à la baisse de l'effet négatif de change.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes