CIMB envisage de créer la plus grande banque islamique de Malaisie

La deuxième banque de Malaisie, CIMB Group, a obtenu l'accord de la banque centrale pour entamer des négociations avec RHB capital et la Malaysia Building Society, selon des éléments publiés dans la journée. Elle souhaite lancer la plus grande banque islamique du pays.

Le projet intervient alors que la Malaisie souhaite que le secteur financier contribue à concrétiser l'objectif du gouvernement qui est de transformer la Malaisie en un grands pays industrialisé d'ici 2020.

Le but est de doubler le revenu par habitant pour le porter à 48 000 ringgits (un peu plus de 13 400 francs) dans les six prochaines années.

"Les actifs de l'entité ainsi créée s'élèveront à 614 milliards de ringgits (environ 170 milliards de francs). Cela va toucher Maybank, qui avec un total d'actifs d'environ 578 milliards ringgits, occupait la première place", a indiqué un quotidien malaisien.

Accord conclu récemment

Jeudi, CIMB, RHB Capital, qui est la quatrième banque de Malaisie, et Malaysia Building Society ont déclaré qu'ils avaient conclu un accord d'exclusivité de 90 jours pour négocier le projet de fusion des trois entités et "la création d'une méga banque islamique".

"Il s'agit dans le cas présent d'une fusion créant de la valeur entre les trois entités et nous voulons entrer dans des discussions détaillées pour la valider", a dit le directeur général de CIMB group, Nazir Razak, dans un communiqué.

Nazir Razak, qui est le frère cadet du Premier ministre Najib Razak, devrait quitter son poste de PDG en septembre et devenir le président de la banque.

La Malaisie, troisième économie de l'Asie du sud-est après l'Indonésie et la Thaïlande, souhaite devenir une importante porte d'entrée des marchés régionaux.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus