COMCO: les parfumeurs violent la loi sur les cartels

La Commission de la concurrence (COMCO) rappelle à l'ordre les parfumeurs et les fabricants de cosmétiques en Suisse, au terme d'une enquête de plusieurs années. Epinglées pour avoir échangé des informations sensibles, les entreprises échappent néanmoins aux sanctions.Les entreprises concernées, réunies en cartel, se sont transmis des informations sur "les prix, les chiffres d'affaires, les dépenses publicitaires et les conditions générales de vente", afin "d'adapter mutuellement leur comportement sur le marché", explique jeudi la Commission de la concurrence (COMCO). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus