Cartier pourrait implanter une manufacture au Locle (NE)

La Maison Cartier a déposé lundi dernier une demande de permis de construire auprès de la commune du Locle (NE) en vue d'y implanter une manufacture de joaillerie. Ce projet pourrait servir de plan de secours à la société, dans le cas où celui prévu aux Brenets (NE) devait échouer devant les oppositions de certains habitants.

"Autant Cartier que la commune du Locle nous ont mis au courant de cette démarche", indique samedi à l'ats Marc Eichenberger, conseiller communal des Brenets en charge du dossier. "Cela ne signifie pas que le projet d'implantation aux Brenets est abandonné."

La commune des Brenets est sur le point de lever les dernières oppositions déposées contre le projet de manufacture, qui doit accueillir environ 400 emplois, affirme M. Eichenberger. "La procédure a été longue".

La trentaine d'oppositions ont soulevé des points de détails complexes, explique-t-il. Pour mémoire, elles ont été déposées suite à la votation communale de 2012, qui a avalisé avec seulement 17 voix d'écart le dézonage de la parcelle visée.

Cartier n'a pas fixé de délai aux Brenets au-delà duquel elle abandonnerait le projet pour se tourner vers une autre commune. La société va prendre "une décision en 2014. Nous devons comprendre qu'elle ne peut pas attendre indéfiniment", poursuit l'élu brenassier.

Pas de dézonage au Locle

Au Locle, "une procédure de mise à l'enquête est en cours, mais on peut d'ores et déjà dire que cette implantation en zone d'activité économique est judicieuse en termes d'aménagement communal", commente le conseiller communal compétent Cédric Dupraz. Il confirme une information parue samedi dans "L'Express /L'Impartial".

"Aucun dézonage n'est nécessaire, la zone étant déjà classée en zone d'activité économique, et le terrain appartient à l'Etat", explique l'élu. Le volume du bâtiment est "conséquent" mais se situe "dans les limites légales en vigueur dans cette zone.

/ATS


Actualisé le