Chiffre d'affaires en hausse de 4,4% pour LeShop.ch en 2014

Le supermarché en ligne, LeShop.ch, a accru ses ventes en 2014. Le chiffre d'affaires de la firme basée à Ecublens (VD), filiale de Migros, a progressé de 4,4%, s'établissant à 165 millions de francs. La croissance s'avère légèrement inférieure à celle de 2013.

La hausse du chiffre d'affaires, qui représente 7 millions de plus qu'en 2013, résulte en grande partie de l'augmentation des ventes effectuées sur tablettes et smartphones, a indiqué lundi LeShop.ch dans un communiqué. L'année passée, quelque 37% des commandes ont été effectuées via ces deux moyens, contre 11% en 2011.

"Nos clients apprécient la grande flexibilité qu'offrent les applications mobiles. Nous allons maintenant nous concentrer sur nos services de livraison afin de les rendre plus variés et flexibles", souligne dans le communiqué Dominique Locher, directeur de la société.

Depuis juillet, le réseau de distribution s'étend à toute la Suisse et à toutes les entreprises. Il touche 185'000 clients potentiels. Parmi la clientèle du groupe figurent également des crèches.

Goût pour le naturel

Les articles bio ont aussi eu la cote en 2014. Près d'une commande sur trois concerne ce type de produits. En tout, plus de 13'000 produits sont proposés pour la livraison à domicile contre 8000 aux centres de retrait de marchandises Drive.

Ouvert en septembre à Staufen (AG), le deuxième centre de retrait a lui aussi connu un franc succès. Près de 3400 clients ont récupéré leurs achats sur le site argovien.

La possibilité de retirer ses achats à Staufen vient compléter l'offre existante, soit la livraison à domicile le soir et en journée, ainsi que la possibilité de récupérer ses achats dans les gares de Zurich et de Lausanne.

En 2013, la firme avait vu son chiffre d'affaires progresser de 6%. Premier supermarché en ligne de Suisse, LeShop.ch a été fondé en 1997. La société, qui possède son siège social à Ecublens (VD), employait 257 collaborateurs en janvier 2014.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes