Chypre: il faut un plus grand contrôle des banques

La crise de Chypre montre la nécessité d'un contrôle plus étroit et indépendant des banques au niveau européen, un rôle que la Banque centrale européenne sera en mesure d'exercer à compter de l'an prochain, a déclaré mardi Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE."La première leçon (de la crise) c'est qu'il faut mieux contrôler les banques, il faut un contrôleur européen et indépendant des banques. Ce sera le cas à la mi-2014 et ce sera la Banque centrale européenne", a-t-il dit sur les ondes de la radio française "Europe 1", dans une référence à la mise en place d'une supervision bancaire au niveau européen. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes