Chypre: le projet amendé ne permet pas de lever les fonds exigés

Le projet de loi amendé exonérant de taxes les petits déposants ne permettra pas de lever les 5,8 milliards d'euros exigés dans le cadre du plan de sauvetage de Chypre, selon le gouverneur de la Banque centrale Panicos Demetriades. Le président chypriote Nicos Anastasiades doit s'entretenir encore mardi avec Angela Merkel.D'après M. Demetriades, exonérer les dépôts de moins de 20'000 euros, comme le prévoit ce projet de loi qui sera examiné mardi encore, "ne permettra pas de lever les 5,8 milliards d'euros (7,08 milliards de francs) conformément à l'accord avec l'Eurogroupe". "Si nous garantissons 5,5 milliards (d'euros), cela sera considéré comme une rupture de l'accord et celui-ci ne sera probablement pas accepté", a-t-il déclaré mardi, cité par l'agence CNA. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus