Concurrence: la France clôt sa procédure contre Nespresso

L'Autorité française de la concurrence a décidé de clore la procédure ouverte à l'encontre de Nespresso concernant le marché des capsules de café. Cette décision fait suite aux engagements améliorés pris par la filiale de Nestlé à l'égard des fabricants concurrents de dosettes.

L'accord stipule notamment que Nespresso devra transmettre aux fabricants des capsules compatibles avec ses machines à café des informations sur les modifications techniques apportées à ces appareils avant leur commercialisation.

L'Autorité de la concurrence salue le fait que Nespresso "a complété et substantiellement amélioré sa proposition initiale en particulier sur la question importante de la communication aux concurrents des informations relatives aux modifications techniques apportées aux machines Nespresso". Elle "s'assurera (du) strict respect par la filiale de Nestlé " de ses engagements qui "rétablissent les conditions d'une compétition équitable sur le marché des capsules".

Satisfaction de Nespresso

De son côté, Nespresso se dit "heureux" d'être arrivé à un accord dans ce dossier. La filiale du géant vaudois de l'alimentation devra à l'avenir mieux communiquer ses nouveautés à ses concurrents.

"Cet accord est positif pour nos consommateurs et notre entreprise", a déclaré Jean-Marc Duvoisin, directeur général de Nestlé Nespresso, cité dans un communiqué diffusé jeudi. "Les initiatives retenues témoignent de notre constant engagement en faveur d'une concurrence loyale et ouverte", a-t-il ajouté.

Le point de vue exprimé par le régulateur français constituait une évaluation préliminaire du marché et non un constat d'irrégularité, a encore précisé la société vaudoise.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus