Credit Suisse accepte une demande d'entraide du fisc américain

Credit Suisse a informé certains de ses clients américains qu'il s'apprêtait à transmettre leur nom aux autorités helvétiques. La banque répond à une demande d'entraide administrative formelle déposée auprès de l'Administration fédérale des finances par le fisc américain.Dans un courrier daté du 2 novembre et dont Reuters a obtenu une copie, Credit suisse explique que la livraison des noms et des détails sur les comptes répond à une demande formelle de l'Internal Revenue Service (IRS). La banque précise que cette demande se base sur l'accord de double imposition en vigueur entre la Suisse et les Etats-Unis datant de 1996. /SERVICE


Actualisé le