Economiesuisse optimiste pour l'économie helvétique en 2014

Plus que jamais economiesuisse se veut optimiste quant à l'évolution de l'économie helvétique l'an prochain. Alors que la tendance à la reprise des principaux marchés européens s'est confirmée au 3e trimestre, la Fédération des entreprises suisses table sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 2,2% l'an prochain.

Solide malgré la crise qui a touché l'Europe ces dernières années, l'économie suisse se trouve désormais dans une position idéale au moment où les signaux d'embellie sur le Vieux Continent se multiplient, écrit lundi economiesuisse. Certes, le bout du tunnel n'est pas en vue dans tous les pays européens, mais ceux du Nord, en particulier l'Allemagne, affichent de nouveau une croissance robuste.

Une situation qui bénéficie avant tout à l'industrie d'exportation helvétique, laquelle peut compter sur une évolution favorable de ses affaires. Pour l'heure, cette reprise concerne tout particulièrement les secteurs des machines, des matières synthétiques et du textile.

En revanche, les économies émergentes, telles que le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, enregistrent des taux de croissance moins soutenus qu'au cours des années précédentes. Et le PIB des Etats-Unis demeure nettement inférieur aux attentes.

Bon pour la Suisse

Si l'économie mondiale ne peut guère tirer profit de l'embellie graduelle en Europe, il en va différemment de la Suisse. La reprise sur le continent européen ne bénéficie pas seulement aux exportateurs, mais aussi aux banques, à la réassurance ainsi qu'à l'hôtellerie.

De plus, le marché intérieur suisse continue son chemin sur la voie d'une croissance stable. Un constat qui soutient les secteurs de la construction, du commerce de détail et de la santé.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus