Enfouissement très partiel de la ligne de la vallée de Conches (VS)

Les partisans d'un enfouissement total de la future ligne à haute tension dans la vallée de Conches (VS) perdent une manche cruciale. Le Tribunal fédéral (TF) accepte un recours de la société Swissgrid, opposée au réexamen d'une variante souterraine de l'ensemble du tracé.

Seul l'enfouissement de la ligne dans la région du parc naturel du Binntal et du hameau de Hockmatte reste à l'étude. Les juges fédéraux ont corrigé sur ce point un jugement du Tribunal administratif fédéral (TAF).

Celui-ci avait accepté en janvier dernier le recours de plusieurs particuliers et des communes concernées de la vallée de Conches. Il avait demandé que l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) étudie la faisabilité d'un enfouissement complet ou partiel de la future ligne.

La future ligne constitue un élément de la liaison qui, au niveau du réseau à très haute tension, conduira du lac Léman au Tessin en passant par le Valais, avec des embranchements vers les Grisons et l'Italie.

La ligne comblera une lacune des CFF, notamment en vue de l'ouverture du tunnel de base du Gothard. Son renforcement vise aussi à assurer la sécurité d'approvisionnement de la grande industrie dans le Haut-Valais. Une partie du tronçon doit en outre être renouvelée pour des raisons de sécurité.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes