Expiration d'un brevet: Novartis table sur neuf mois difficiles

Confronté à l'expiration fin septembre du brevet protégeant le médicament contre l'hypertension Diovan aux Etats-Unis, Novartis s'attend à trois trimestres difficiles. Le chiffre d'affaires du groupe bâlois s'en ressentira mais tout devrait revenir dans l'ordre dans la 2e moitié de 2013, selon son patron Joseph Jimenez.Dans les semaines qui ont suivi l'expiration du médicament "blockbuster" de Novartis, le recul du chiffre d'affaires aux Etats-Unis a été "significatif", a affirmé Joseph Jimenez dans une interview à l'hebdomadaire alémanique "SonntagsZeitung". /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus