ExxonMobil commence à forer du pétrole dans l'Arctique

Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil a entamé des forages pétroliers dans l'Arctique russe, a annoncé son associé Rosneft. Les travaux ont commencé malgré les sanctions consécutives à la crise ukrainienne, imposées par Washington à la compagnie russe.

Les sanctions américaines ne concernent pas l'arrêt des projets communs entre les sociétés russes et américaines. Elles visent à priver Rosneft de financements en dollars et d'accès aux dernières techniques.

"Aujourd'hui, le moteur du succès commercial, c'est une coopération internationale efficace", a déclaré Vladimir Poutine au patron de Rosneft, Igor Setchine, et au président d'ExxonMobil-Russie, Glenn Waller. Le président russe s'est exprimé lors d'une vidéoconférence réalisée de sa résidence sur la mer Noire.

"Les entreprises, et notamment les sociétés russes et étrangères, réalisent tout à fait que, malgré certaines difficultés politiques actuelles, le pragmatisme et le sens commun prévalent et que nous sommes satisfaits d'entendre cela", a-t-il ajouté.

Exxon a acheminé une plate-forme de Norvège pour creuser le premier puits russe en mer de Kara. Igor Setchine, un proche de Poutine, figure sur la liste des personnalités russes sanctionnées par Washington.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes