Factures impayées: les entreprises suisses ont perdu 8,3 milliards

Les entreprises suisses ont perdu 8,3 milliards de francs en factures impayées l'an passé, soit 500'000 francs de plus qu'en 2012. Elles ont ainsi dû amortir 1,9% de leurs créances, au lieu de 1,8% un an plus tôt.

Conséquence, 41% d'entre elles, contre 36% un an plus tôt, observent des problèmes de liquidités consécutifs à des paiements tardifs, selon l'indice européen des paiements (EPI) 2014 publié lundi par la société de recouvrement Intrum Justitia.

Ces créances impayées ne sont pas sans conséquence sur l'emploi. En raison de ce problème, 15% des firmes ne recrutent pas et 10% licencient du personnel. Au niveau européen, pour le même motif, elles sont 40% à ne pas embaucher de collaborateurs supplémentaires et un quart à se délester de salariés.

Augmentation en Europe

Sur le Vieux-Continent toujours, les créances passées par pertes et profits se sont montées à pas moins de 360 milliards d'euros (439 milliards de francs) l'an dernier. Le total des factures impayées a ainsi grimpé de 3,0 à 3,1%. 55% des entreprises disent pâtir de factures payées tardivement, voire restées impayées. Il s'agit du pourcentage le plus élevé de l'histoire de l'EPI, d'après le communiqué.

Interrogées également sur la conjoncture, 72% des sociétés en Europe et même 76% en Suisse disent ne pas avoir ressenti d'effets positifs ni une reprise, ressort-il encore de l'enquête à laquelle 10'000 entreprises au total ont pris part de janvier à mars derniers.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus