Feu vert au regroupement de la saline de Bex et celles du Rhin

La saline de Bex (VD) et les salines suisses du Rhin vont unir leurs forces. Mardi, le Grand Conseil vaudois a donné son soutien unanime à leur regroupement.

Le sujet est passé comme une lettre à la poste mardi au Grand Conseil. Pas une seule voix ne s'est opposée au regroupement des deux entreprises mettant un terme au monopole du sel dans le canton de Vaud, une situation inédite qui datait du Moyen-Age.

Jusqu'ici, les Salines du Rhin ne pouvaient pas vendre leur sel en terres vaudoises. Quant à la saline de Bex, elle n'était pas autorisée à écouler sa production en Suisse hors du canton de Vaud.

C'est sans discussion que le Grand Conseil vaudois a tourné cette page de l'histoire vaudoise. Il a ainsi accepté d'accorder un crédit de 5,6 millions de francs au Conseil d'Etat afin de financer une prise de participation dans la société Salines suisses du Rhin SA. La démarche vise à assurer la survie du site bellerin.

Les députés ont également accepté sans opposition l'adhésion à la Convention intercantonale sur la vente du sel. Pour ce faire, ils ont abrogé la loi sur la contrebande du sel qui prévoyait des sanctions pour les importations d'or blanc non autorisées dans le canton.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus