Franc fort: le PDG de la Migros envisage des réductions de postes

Les effectifs des magasins Migros proches de la frontière pourraient diminuer en raison d'une baisse de clientèle. Certains sites affichent un recul du chiffre d'affaires de 6 à 8%, a indiqué le président de la direction générale de Migros, Herbert Bolliger, dans un entretien à la "SonntagsZeitung".La concurrence est particulièrement vive dans les filiales situées à Genève, le long de la frontière allemande et près du Vorarlberg (Autriche). La pression sur les coûts de personnel augmente. Mais il n'est pour l'heure pas question de licenciements, le taux de fluctuation oscillant autour de 10% dans la vente de détail. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes