Franc fort: pour les médias suisses, la BNS prend un gros risque

Mesure historique certes, signal fort aussi, mais surtout un gros risque: les médias suisses, romands surtout, se montrent plutôt prudents, parfois sceptiques, face à la décision de la BNS de fixer un plancher au rapport euro/franc. Plusieurs éditorialistes se demandent si la BNS a les moyens de ses ambitions.Si aucun commentateur ne souhaite évidemment un échec pour la BNS, certains jugeant même la décision courageuse, beaucoup toutefois craignent à plus long terme une possible inflation et un risque de bulle spéculative. L'isolement de la petite Suisse est aussi souvent au coeur des éditoriaux. Outre-Sarine, la décision de la BNS est plus unanimement saluée. /SERVICE


Actualisé le