Fraude: l'ex-banquier d'UBS Raoul Weil accepte d'aller aux USA

L'ancien chef de la gestion de fortune d'UBS, Raoul Weil, accepte son extradition de l'Italie vers les Etats-Unis, a indiqué jeudi l'agence Reuters, citant son avocat. M. Weil avait été arrêté à la mi-octobre à Bologne (Italie) et faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

M. Weil (54 ans) a accepté son extradition, parce qu'il a toujours été prêt à affronter ces accusations, selon son avocat. D'après l'acte d'accusation américain publié en novembre 2008, il aurait aidé, avec d'autres banquiers non identifiés, quelque près de 20'0 Américains fortunés à dissimuler environ 20 milliards de dollars (18 milliards de francs) au fisc.

Suite à la publication de l'acte d'accusation, Raoul Weil avait décidé de renoncer temporairement aux fonctions qu'il occupait depuis 2007. Le numéro un bancaire helvétique s'est séparé de lui en avril 2009. Il s'est soustrait à la justice et a été déclaré fugitif par les autorités américaines.

Raoul Weil a toujours nié les accusations portées contre lui, les jugeant "totalement injustifiées et dénuées de tout fondement factuel".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus