Freddie Mac et Fannie Mae vont reverser 10 milliards à Washington

Les sociétés para-publiques de refinancement hypothécaire Freddie Mac et Fannie Mae vont encore reverser un peu plus de 10 milliards de dollars (8,7 milliards de francs) de dividendes à l'Etat américain en juin, selon des communiqués séparés publiés jeudi.

Fannie Mae a annoncé son neuvième bénéfice net trimestriel consécutif, qui s'est monté à 5,3 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année. La société va en conséquence reverser 5,7 milliards de dollars de dividendes au Trésor en juin.

Freddie Mac a fait état de son côté d'un bénéfice net de 4 milliards de dollars, et annoncé son intention de reverser 4,5 milliards de dollars de dividendes au gouvernement.

Les deux groupes ont notamment profité durant le trimestre de recettes exceptionnelles tirées de règlements à l'amiable de litiges avec des institutions financières concernant des prêts immobiliers à risque (subprime). Ces recettes se sont montées à 4,1 milliards de dollars pour Fannie Mae et à 4,9 milliards (3,4 milliards après impôts) pour Freddie Mac.

Crédits hypothécaires

Fannie Mae et Freddie Mac avaient été emportées par la crise des crédits hypothécaires à risque et placées en septembre 2008 sous la tutelle de l'Etat qui avait dû les renflouer massivement.

Elles ont toutefois depuis plus que remboursé l'Etat: les dividendes annoncés jeudi portent le total reversé par Fannie Mae à 126,8 milliards de dollars (pour 116,1 milliards de dollars d'aides reçues) et par Freddie Mac à 86,3 milliards (pour 71,3 milliards de dollars d'aides)

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus