Grèce: Schäuble "impressionné" par les progrès "déjà" accomplis

Le ministre des finances allemand Wolfgang Schäuble s'est déclaré jeudi "très impressionné" par les progrès déjà accomplis par la Grèce. Il a indiqué que l'Allemagne êtait "prête" à investir dans un fonds destiné à soutenir les entreprises grecques.

"Je suis très impressionné par ce que la Grèce a déjà réalisé en matière de rééquilibrage budgétaire et de modernisation de l'économie," a déclaré Wolfgang Schäuble lors d'une rencontre avec des hommes d'affaires et son homologue grec Yannis Stournaras à Athènes.

"L'Allemagne est prête à investir" dans un fonds destiné à procurer des liquidités aux entreprises grecques, "dès qu'il sera prêt" a ajouté Wolfgang Schäuble qui se rend à Athènes pour la première fois depuis le début de la crise.

Le ministre grec du développement a précisé que ce fonds, baptisé "institut de la croissance", va "collaborer avec de grande banques internationales et sera soutenu par des actionnaires privés".

Chute du niveau de vie

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont été mises sur pied pour cette visite, l'Allemagne étant perçue comme l'instigateur de la politique d'austérité infligée à la Grèce en échange d'un soutien financier international.

Cette politique a, certes nettoyé les comptes publics du pays, mais aussi fortement abaissé le niveau de vie de la population, amplifié la récession qui dure désormais depuis six ans, et provoqué une émergence de partis extrêmes dans le pays, comme un parti neo-nazi.

Plusieurs stations de métro du centre-ville d'Athènes restent fermées toute la journée. Les rassemblements publics sont interdits dans une zone délimitée du centre autour du Parlement et des ambassades étrangères. Une manifestation est néanmoins prévue en fin d'après-midi loin du centre.

/SERVICE


Actualisé le