Guerre des prix pour la sortie des nouveaux iPhones

Ouverture des boutiques à l'aube, starlettes et guirlandes: les nouveaux iPhones 5c et 5s ont été lancés vendredi en Asie avec l'éclat habituel, à des prix imbattables au Japon, mais parfois jugés prohibitifs ailleurs, comme en Chine.

Une impressionnante queue de quelque 700 personnes s'est formée au petit matin au pied de l'Apple store du quartier chic de Ginza à Tokyo, et les premiers ont brandi leur nouveau téléphone dans les boutiques au Japon, comme en Chine ou en Australie, avant que le reste de la planète n'y ait accès à son tour.

"Ça valait la peine d'attendre", s'est réjoui John Yap, un comptable de 24 ans en admirant son iPhone au dos couleur or, après avoir attendu douze heures devant un casino de Singapour. La compagnie Singapore Telecommunications y a organisé une fête de lancement attirant des milliers d'amateurs.

Des scènes comparables étaient visibles ailleurs, comme à Sydney où des foules de jeunes gens, notamment d'origine asiatique, ont salué l'événement dans une ambiance festive.

"Le nouvel iPhone 5s a quelques nouveautés que j'aime bien, comme l'enregistrement des vidéos au ralenti et un objectif plus performant", a expliqué à l'AFP Jimmy Gunawan, 33 ans, devant la boutique Apple.

Concurrence acharnée

Au-delà des habituelles paillettes, la sortie des nouveaux modèles 5c, de moyenne gamme en couleurs, et 5s, aux fonctionnalités plus avancées, était marquée par une féroce guerre des prix entre Apple et ses concurrents d'une part, et entre les opérateurs de téléphonie d'autre part.

Au Japon, l'iPhone est désormais proposé par les trois géants du secteur, SoftBank, KDDI et, pour la première fois, NTT Docomo qui compte à lui seul 62 millions d'abonnés (42% du marché).

Dans ce pays, les clients repartent des magasins avec leur iPhone flambant neuf en poche, sans débourser un yen. Le prix facturé chaque mois pendant deux ans pour payer l'appareil est remboursé en quasi-intégralité via une ristourne mensuelle sur les services. On propose même aux clients de leur racheter leur ancien iPhone pour un prix qui peut approcher les 200 euros (246 francs).

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus