Hildebrand: les commissions de gestion critiquent le Conseil fédéral

Le Conseil fédéral a enfreint le principe constitutionnel de la légalité lors des événements qui ont conduit à la démission du président de la BNS Philipp Hildebrand début 2012. Fortes de cet avis, les commissions de gestion du Parlement fustigent l'action menée sous la houlette de Micheline Calmy-Rey.Les commissions de gestion ont publié lundi un rapport d'une centaine de pages, qui a largement filtré dans la presse en fin de semaine. En résumé, elles critiquent les erreurs dans la répartition des compétences légales entre les organes de surveillance. Les membres du Conseil fédéral - Micheline Calmy-Rey en tête - expliquent avoir donné la priorité à la dimension politique de l'affaire. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus