Holcim attend toujours 94 millions de francs du Venezuela

Le cimentier saint-gallois Holcim n'a pas reçu la dernière tranche de l'indemnité compensatoire dans le cadre de la nationalisation de sa filiale au Venezuela. La société Socialista Del Cemento, qui gère désormais l'entreprise, n'a pas transféré les 97,5 millions de dollars (94,3 millions de francs) prévus.

Ce versement aurait dû être effectué jusqu'au 10 septembre, a souligné Holcim lundi dans un communiqué. Actuellement en cours de fusion avec son concurrent français Lafarge, l'entreprise va suivre le dossier et se dit prête à prendre toutes les mesures juridiques nécessaires le cas échéant.

En 2010, le Venezuela avait accordé un total de 650 millions de dollars d'indemnités à Holcim dans le cadre de son plan de nationalisation.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus