Horlogerie: Corum prononce six licenciements

La marque horlogère chaux-de-fonnière Corum, en mains du groupe chinois Haidian, a licencié six collaborateurs pour des raisons de réorganisation interne. Elle compte, au total, quelque 120 employés.

Francisco Pires, secrétaire syndical d'Unia industrie, confirme à l'ats cette information parue mercredi dans "L'Impartial" et "L'Express". Ces quotidiens annonçaient, en décembre, huit licenciements.

Ces derniers devaient être prononcés avant Noël, mais les lettres ne sont parties qu'en janvier. Le syndicat Unia dit rester attentif à la situation afin que d'autres congés ne viennent s'ajouter.

En cas de licenciement collectif, soit dès 10% des travailleurs licenciés dans le cas d'une entreprise de la taille de Corum, le syndicat doit être averti 30 jours auparavant, tout comme le canton. Une procédure de consultation est mise en place et des dédommagements doivent être prévus.

En mains chinoises

Corum est passée au printemps 2013 en mains du conglomérat China Haidian pour un montant de 86 millions de francs. Antonio Calce, qui dirige les marques Corum et Eterna, ne s'était pas caché que des synergies étaient à l'étude entre les deux sociétés. Eterna, basée à Granges (SO), emploie environ 80 personnes.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes