Imposition des entreprises: Eveline Widmer-Schlumpf riposte

Eveline Widmer-Schlumpf a critiqué les menaces proférées récemment par le commissaire européen de placer la Suisse sur une liste noire si elle n'ajuste pas dans les six mois sa politique en matière de privilèges fiscaux pour les entreprises étrangères. "L'art et la manière ont fait défaut", estime-t-elle."Je pense qu'il n'est pas très efficace de nous confronter sans cesse à des ultimatums et à des listes noires", a déclaré dimanche soir la cheffe du Département fédéral des Finances (DFF) au "Tagesschau" de la SRF. M. Semeta n'a pas à menacer la Suisse car il "ne représente pas l'ensemble des 27 membres de l'Union européenne", a-t-elle déclaré. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus