Inde: la croissance sous les 5% pour la 2e année consécutive

La croissance en Inde a atteint 4,7% en 2013/14 (clos fin mars), selon des chiffres officiels publiés vendredi. La performance est inférieure à la prévision du précédent gouvernement et des économistes. Elle illustre l'ampleur des défis qui attendent le nouveau premier ministre indien Narendra Modi.

L'Inde enregistre une croissance du produit intérieur brut (PIB) inférieure à 5% pour la deuxième année consécutive, une hausse inférieure à la prévision de 4,9% formulée par le précédent gouvernement. Pour le seul quatrième trimestre (janvier-mars), la croissance a atteint 4,6% sur un an.

L'Inde avait connu une croissance de près de 10% pendant environ une décennie avant de plonger depuis trois ans.

L'industrie manufacturière a affiché l'an dernier une contraction de 0,7% de son activité, reflétant les difficultés de production de l'Inde qui souffre d'un manque d'infrastructures. L'agriculture a enregistré de son côté une croissance de 4,7% sur un an.

Promesse de relance

Sur le seul dernier trimestre de l'exercice, l'activité de l'industrie manufacturière s'est contractée de 1,4%, tandis que l'agriculture a progressé de 6,3%.

Le premier ministre Narendra Modi, qui a pris ses fonctions lundi, a promis une relance de l'activité et de l'emploi. Mais il doit affronter une situation délicate qui conjugue croissance au ralenti et inflation galopante.

Pour faciliter le redémarrage de l'activité, les économistes s'attendent à ce qu'il facilite les projets de construction d'infrastructures et d'exploitation de mines. De même qu'il relève les plafonds d'investissements étrangers dans plusieurs secteurs de l'industrie.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes