L'ouverture du Tunnel du Ceneri sera peut-être reportée à 2021

L'imbroglio juridique dans les adjudications pour le tunnel du Ceneri de la NLFA du Gothard pourrait en reporter l'ouverture à 2021 au lieu de 2019. En outre, ces blocages engendreraient des surcoûts de 50 millions de francs par année.

Selon Renzo Simoni, directeur d'Alptransit Gotthard, seule une décision positive du Tribunal fédéral (TF) intervenant cet été encore permettrait de boucler les travaux comme prévu en 2019. Si cela n'est pas possible, un retard d'au moins deux ans est à prévoir, a-t-il indiqué mercredi à l'ats, confirmant une information du quotidien alémanique "Berner Zeitung".

Qui plus est, chaque année supplémentaire aura pour conséquence un surcoût de 50 millions de francs, a expliqué le conseiller national Philipp Hadorn (PS/SO), président de la Délégation de surveillance des NFLA. Rien que le personnel et les frais d'entretien représentent quatre millions par mois en cas d'arrêt des travaux, a-t-il précisé.

Un rapport de L'Office fédéral des transports (OFT) doit être présenté le 26-27 août pour dire si les délais peuvent être tenus. Des recours contre l'adjudication de deux contrats ont été partiellement admis en mars par le Tribunal administratif fédéral (TAF). Un effet suspensif sur les appels d'offre a été décrété.

Les consortiums évincés ont indiqué vouloir faire recours au TF contre la décision du TAF. Ils ont aussi la possibilité de contester l'interruption de la procédure auprès du TAF.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes