La BNS ne baisse pas la garde dans la défense du taux plancher

La Banque nationale suisse (BNS) est plus que jamais déterminée à défendre le cours plancher de 1,20 franc pour un euro fixé le 6 septembre dernier. Les quelques échanges d'un volume limité passés jeudi en dessous de cette limite sont dus à une anomalie d'un marché segmenté.Si des transactions passées jeudi dernier ont pu ça et là instiller le doute sur la fermeté de la BNS dans la défense de son taux plancher, ces craintes n'ont pas lieu d'être, a affirmé mardi à Zurich le vice-président de l'institut, Thomas Jordan. "Nous sommes prêts à acheter des devises de manière illimitée. A ce titre, notre politique demeure inchangée", a-t-il souligné. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus