La Belgique traque les détenteurs de comptes suisses de HSBC

Le fisc belge réclame plus de 367 millions d'euros d'impôts et de taxes aux riches contribuables ayant détenu un compte auprès de la banque HSBC Private Bank en Suisse, a rapporté le quotidien belge "L'Echo". Elle mène une vaste enquête sur des soupçons d'évasion fiscale.

Quelque 2450 Belges possédaient au total 3137 comptes auprès de la filiale helvétique de banque privée du groupe HSBC à Genève, pour des montants allant de 15'000 à 79 millions d'euros, précise le journal qui s'est procuré cette liste. Certains de ces comptes étaient détenus par des sociétés enregistrées au Panama, ajoute-t-il.

Les informations sur ces comptes figurent dans les fichiers transmis en 2009 aux autorités françaises par l'ex-salarié de HSBC Hervé Falciani. M. Falciani, qui a la double nationalité franco-italienne et vit aujourd'hui en France, avait été inculpé en 2009 de vol de données par la justice suisse.

Les données qu'il a transmises à la France portent entre autres sur près de 3000 comptes détenus par des personnes physiques et morales susceptibles d'être résidentes en France, pour un avoir total de près de cinq milliards de dollars, selon un rapport publié en juillet par le rapporteur général de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Christian Eckert.

La semaine dernière, la police belge a procédé à des perquisitions au domicile d'une vingtaine de clients de HSBC Private Bank à Bruxelles et Anvers dans le cadre d'une enquête sur des faits présumés d'évasion fiscale, a annoncé le parquet.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus