La Bourse de New York finit en hausse

La Bourse de New York a fini en hausse, sous l'impulsion d'un indice PMI manufacturier encourageant qui a compensé des résultats décevants de Wal-Mart et l'impact des incertitudes géopolitiques et économiques. Le Dow Jones a pris 92,67 points (0,58%) à 16'133,23.

Les indices, hésitants en début de séance après leur baisse de la veille, se sont ensuite résolument orientés à la hausse. L'indice Standard & Poor's 500 a fini à moins de dix points de sa clôture record de 1848,38 inscrite en janvier.

L'indice de référence des gérants américains s'est adjugé 11,03 points ou 0,60% à 1839,78. Le Nasdaq Composite a avancé de 29,59 points (0,70%) à 4267,55, tiré par Facebook et Tesla Motors.

L'activité manufacturière aux Etats-Unis a accéléré en février à son rythme le plus soutenu depuis mai 2010, selon l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats (PMI) .

Autre indicateur encourageant, les nouvelles inscriptions au chômage ont diminué la semaine dernière, à 336'000 contre 339'000 la semaine précédente. Le marché n'a du coup pas réagi aux nouvelles turbulences sur les marchés émergents.

En baisse de 3% en début de séance au lendemain de l'annonce du rachat pour 19 milliards de dollars de la start-up Whatsapp, la plus grosse acquisition de sa jeune histoire, Facebook s'est finalement redressé pour finir en hausse de 2,31% à 69,63 dollars, atteignant au passage un record à 70,11.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes