La Bourse suisse a enfoncé le plancher des 8000 points

La Bourse suisse poursuivait son plongeon en milieu de journée, ne parvenant pas à sortir du mouvement de consolidation engagé depuis début octobre. L'indice vedette SMI a même franchi la barre des 8000 points, marquant un nouveau plus bas depuis décembre 2013.

"Les craintes sur la conjoncture pèsent sur le moral des investisseurs et les intervenants recherchent la sécurité", a estimé un observateur. "Le scepticisme risque même d'augmenter si les entreprises commencent à réduire leurs prévisions dans le cadre des résultats trimestriels", a-t-il averti.

Selon un courtier, le marché pourrait tester la barre des 7750 points. La nervosité reste élevée, avec un indice de volatilité VSMI en hausse de 20% à 24,95 points, un plus haut depuis fin 2011.

A 12h33, le SMI s'enfonçait de 2,47% à 7943,89 points, imité par le SLI qui corrigeait de 2,40% à 1172,83 points et le SPI qui abandonnait 2,39% à 7822,70 points. L'ensemble des 30 valeurs vedettes cédait ses gains.

En tête des perdants se trouvait Swiss Life (-4,1%), tandis que Swiss Re lâchait 3,1%. Chez les bancaires, UBS (-3,5%) et Credit Suisse (-3,2%) ne se portaient guère mieux. Galenica (-3,9%), Holcim (-2,8%) et Clariant (-2,2%) reculaient aussi fortement.

Nestlé limite les pertes

Nestlé (-3,1%) limitait quelque peu les pertes, après avoir ouvert en baisse de 4,2%. Syngenta (-2,5%) s'enfonçait également en territoire négatif.

Roche (-1,7%) a basculé dans le rouge, après une ouverture en hausse. Transocean (-0,9%) a également inversé la tendance. Sonova (-0,9%), Givaudan (-0,8%) et Schindler (-0,1%) reculaient aussi, mais faisaient mieux que le marché. Sur le marché élargi, Sulzer (-3,0%) s'enfonçait.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes