La COMCO submergée par les demandes liées au franc fort

La Commission de la concurrence (COMCO) a reçu pas moins de 270 annonces depuis mi-juillet réclamant la répercussion des gains de change sur les prix des produits importés. La plupart des cas proviennent des citoyens, et seulement 16% d'entreprises.La moitié des annonces concernent les secteurs des journaux, de l'automobile, des vêtements et des appareils électroniques. "Les consommateurs ont un rôle important à jouer afin de répercuter les gains de change", a souligné le président de la COMCO Vincent Martenet. /SERVICE


Actualisé le