La Grèce pourra réduire une partie de sa dette

La Grèce a évité la faillite incontrôlée en obtenant vendredi l'accord d'une forte majorité de ses créanciers privés pour réduire et rééchelonner son énorme dette. Cette opération ouvre la voie à l'application du deuxième plan de sauvetage de ses bailleurs de fonds UE et FMI.Au terme de plusieurs mois de négociations internationales ardues, la Grèce a recueilli 83,5% d'acceptation de l'ensemble de ses créanciers pour échanger leurs titres, dont 85,8% des seuls détenteurs d'obligations de droit grec, a annoncé tôt vendredi le gouvernement grec. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes