La Lettonie devient le 18e Etat membre de la zone euro

La Lettonie adopte le 1er janvier la monnaie européenne. En abandonnant la monnaie nationale, le lats, elle deviendra ainsi le 18e pays membre de la zone euro, un changement appréhendé par la population.

Peu après minuit, le Premier ministre letton Valdis Dombrovskis et son homologue estonien Andrus Ansip participeront à une cérémonie à la banque publique Citadele de Riga pour retirer d'un distributeur les premiers billets en euros.

La Lettonie est le deuxième pays balte à adopter la monnaie commune, après l'Estonie en 2011. La Lituanie devrait suivre en 2015, complétant le trio de ces anciennes républiques soviétiques dans la zone euro qui n'est pas encore tirée d'affaire: cinq pays - Espagne, Chypre, Grèce, Irlande et Portugal - restent sous assistance financière.

Craintes pour les prix

Le passage à l'euro ne suscite guère d'enthousiasme parmi les Lettons qui craignent une flambée des prix, mais les opinions positives progressent.

Selon un sondage effectué en décembre par l'institut SKS, 25% des Lettons approuvent le passage à l'euro et 50% sont contre, les autres restant indécis ou sans opinion. Un précédent sondage, réalisé en octobre, faisait état de 20% d'opinions favorables et de 58% d'opinions négatives.

Le gouvernement letton a mené au cours des derniers mois une importante campagne d'information sur le passage à l'euro, afin de convaincre la population des bienfaits de cette décision.

Le Premier ministre a fait valoir que l'adhésion à l'euro aidera l'économie lettone en facilitant les échanges et en renforçant la confiance des investisseurs.

Redressement économique

Depuis le mois d'octobre, tous les prix sont affichés en lats et en euros. Les deux monnaies vont cohabiter en Lettonie durant les deux premières semaines de janvier, avant que l'euro ne remplace complètement la devise lettone.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus