La centrale de Mühleberg sera déconnectée du réseau en 2019

La centrale de Mühleberg sera définitivement déconnectée du réseau en 2019. Les exploitants entendent utiliser les six prochaines années pour mettre en oeuvre des projets de rééquipement. Les investissements qui auraient été nécessaires pour une poursuite de l'exploitation du nucléaire ont été jugés trop élevés, ont annoncé mercredi les BKW SA.

Au cours des derniers mois, la société a analysé différents scénarios portant sur l'avenir de la centrale nucléaire. Finalement, il s'avère que les coûts à long terme auraient été élevés, sans garantie d'un amortissement pour la période restante d'exploitation.

BKW table également sur l'apparition à moyen terme de nouveaux aléas d'ordre technique, économique et politique, non quantifiables et encore peu clairs. L'entreprise a donc décidé d'utiliser la centrale jusqu'en 2019, date à laquelle elle sera définitivement déconnectée du réseau.

Durant les six prochaines années, le groupe énergétique mettra en oeuvre à Mühleberg plusieurs projets de rééquipement. Au total, les investissements dans l'exploitation et la maintenance de l'installation s'élèveront à près de 200 millions de francs, dont 15 millions pour des mesures de rééquipement extraordinaires.

Ces dernières concernent notamment l'optimisation du système d'alimentation en eau de refroidissement ainsi que du dispositif de refroidissement de la piscine de désactivation des combustibles usagés.

Avec la réalisation de ces mesures, BKW dit respecter les exigences légales en matière de sûreté et aller au-delà de la marge de sûreté exigée par l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Les projets de rééquipement remis à l'autorité de surveillance vont être examinés au regard de la décision d'arrêter la centrale de Mühleberg en 2019.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus