La nouvelle stratégie d'Oettinger Davidoff fait baisser ses ventes

Le groupe Oettinger Davidoff a vu son chiffre d'affaires reculer l'an dernier de près de 3%, à 1,23 milliard de francs. Dans son coeur de métier, les cigares haut de gamme, l'entreprise bâloise a toutefois vu ses ventes augmenter.

Le groupe explique le recul du chiffre d'affaires par une plus forte concentration sur son coeur de métier. Cette nouvelle stratégie a en outre entraîné la cession des activités secondaires, en particulier les boutiques de stations-service, ainsi qu'une restructuration dans les branches de distribution et de commerce de gros.

Cette restructuration, qui n'est pas encore terminée, devrait également entraîner des réductions d'effectifs. Le nombre de collaborateurs employés par le groupe dans le monde a ainsi reculé de 3% à 3590.

Le chiffre d'affaires a toutefois progressé dans le coeur de métier d'Oettinger Davidoff. Les ventes de ses propres cigares ont en effet augmenté de 5%. En raison de stocks élevés, la production a toutefois été réduite, passant de 34,4 millions d'unités à 31,2 millions en 2012.

/SERVICE


Actualisé le