La participation à l'échange de titres de dette grecs dépasse 85%

Plus de 85% des créanciers privés détenteurs de dette de droit grec ont accepté l'échange de dette visant à alléger le fardeau de la dette qui pèse sur Athènes, a indiqué jeudi soir une source gouvernementale. L'heure limite pour participer à l'opération était fixée à 21h00 suisses."Si la Grèce active les clauses d'actions collectives" (Cac) lui permettant de contraindre la minorité de créanciers rétifs possédant des titres grecs à suivre le mouvement, "la participation sera autour de 90%" au final, a estimé ce responsable du gouvernement grec proche du processus. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes