La rotation du Costa Concordia entre dans sa phase finale

Le redressement du paquebot naufragé Concordia approche de la phase finale sur l'île du Giglio, en Italie. Les travaux devraient s'achever à l'aube, ont indiqué lundi soir les autorités.

"Le redressement a dépassé le niveau fatidique des 24 degrés, a déclaré le commissaire du gouvernement en charge du projet Franco Gabrielli, vers minuit. Désormais, il n'est plus nécessaire d'exercer une traction sur l'épave via 36 énormes câbles d'acier. La rotation se poursuit en remplissant d'eau de mer les énormes caissons placés sur le flanc gauche du navire.

"Le voir ressortir de l'eau est très émouvant pour moi. Je ne pouvais pas rater ça. J'aurais pu périr sur le bateau et en fait je suis là pour raconter mon histoire", a déclaré Luciano Castro, un rescapé.

Le redressement de ce mastodonte de 114'000 tonnes, échoué depuis 20 mois, avait auparavant pris du retard en raison d'une interruption d'une heure lundi après-midi pour une maintenance sur les câbles de traction effectuée par des techniciens-alpinistes spécialisés.

Météo incertaine

Plusieurs "inconnues" subsistent, a dit M. Gabrielli. La méteo suscite de l'inquiétude en raison d'une détérioration attendue mardi (rafales de vent et renforcement de la houle).

Le redressement puis le renflouement sont des opérations confiées à l'italien Micoperi et à l'américain Titan pour un coût déjà supérieur à 600 millions d'euros (740 millions de francs), entièrement à la charge de Carnival.

C'est la première fois qu'une telle prouesse est tentée sur un bateau aussi grand et positionné de cette façon, le côté droit couché sur des rochers.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes